Votre expert en intégration de solutions de gestion d’entreprise

 en Auvergne

Open Banking : quelles opportunités pour les entreprises ?

08.01.2020

L’Open Banking, concept né il y a une vingtaine d’années devient maintenant réalité. En janvier 2018, avec l’obligation pour les banques de partager leurs données, la transformation du secteur bancaire s’est accélérée et a donné lieu à des nouveaux services et applications qui facilitent la vie des clients et créent de nouvelles habitudes. Comment les entreprises peuvent-elles s’inscrire dans cette évolution ?

Qu’est-ce que l’Open Banking ?

La Directive européenne sur les services de paiements (DSP2) a formalisé les obligations des banques en matière d’ouverture de leurs systèmes d’information, ce qui a donné un coup d’accélérateur à cette nouvelle approche.

L’objet initial de cette directive se concentre sur le paiement instantané, mais elle décrit également les mécanismes par lesquels les informations bancaires des clients sont partagées (avec leur validation bien sûr) vers des applications ou des API. De cette façon, un écosystème est créé qui est propice à générer des affaires, à résoudre des besoins, à créer des services innovants, et plus encore.

Quelles conséquences pour les entreprises ?

Les impacts du développement de l’Open Banking sont multiples, et touchent tous les acteurs impliqués dans une transaction commerciale : les clients, les banques, les vendeurs de biens et services.

Les clients tout d’abord peuvent dès maintenant bénéficier des premières applications exploitant l’Open Banking : agrégation de l’ensemble de leurs comptes bancaires et d’épargne, pour un suivi budgétaire global, coaching budgétaire, paiement instantané, propositions de crédits en temps réel, …

Pour les banques et Fintech, c’est l’occasion de proposer, sur la base de leur connaissance de chaque client, de nouveaux services hautement personnalisés, tant dans le domaine financier (crédit, épargne, assurance…) que non financier (téléphonie, immobilier, véhicules…).

Le développement de l’Open Banking est aussi l’occasion pour les banques de vendre aux entreprises de nouveaux services bancaires. Deux schémas seront possibles : l’intégration dans les boutiques et applications de leurs clients commerçants de leur solution de financement, enrichissant ainsi l’offre de service au client final, ou bien l’intégration de services proposés par leurs partenaires dans leur offre.

Les entreprises enfin, pourront, en s’appuyant sur des API proposées par des banques, offrir de nouveaux services à leurs clients, comme par exemple des solutions financières adaptées à leurs besoins en temps réel, prenant en considération l’ensemble de leurs dépenses récurrentes, ou en leur proposant de dialoguer directement avec leur(s) banque(s) via leur mobile pour l’obtention d’un crédit. Plus largement, les banques pourraient mettre en place des programmes de fidélité communs à leurs différents partenaires, avec des avantages utilisables dans chacun d’eux.

 

Un impact direct sur l’expérience client

Pour les chefs d’entreprise, l’impact le plus important de l’Open Banking sera en fait le changement que cette nouvelle approche va induire dans l’expérience et les attentes des clients. Avec le déploiement de l’Open Banking, on devrait observer une focalisation croissante sur les offres et services personnalisés, s’appuyant sur l’expertise d’acteurs issus de secteurs d’activité divers. Ce mouvement entrainera un renforcement des besoins d’interactions entre entreprises de multiples secteurs, impliquant des engagements transparents et sans faille. L’importance de l’accès aux données et au partage de celles-ci continuera de croître, ouvrant probablement la voie à des législations dans d’autres secteurs.

Pour cette raison, les entreprises du secteur du BtoC (voire celles fonctionnant sur un modèle BtoBtoC) devraient rapidement intégrer cette innovation et chercher à tirer parti de cette transformation. Les plateformes bancaires pourraient, par exemple, prendre une importance non négligeable pour certains secteurs (fournisseur d’énergie, téléphonie, déplacements, …).

La prise en compte de ce nouvel espace commercial, mais aussi et surtout du changement d’habitudes de consommation qu’il peut engendrer, n’est plus une option, et toutes les entreprises ont intérêt à mener une réflexion sur les changements qu’elles doivent intégrer.

Vous aimerez aussi